5 choses à considérer avant de se lancer dans la gestion de communautés – ISARTA

mediassociauxLe métier de gestionnaire de communautés est certes stimulant et rempli de défis. Il est, avec raison, très attirant pour plusieurs. Mais attention, animer sa page Facebook personnelle et celle d’une organisation ont très peu en commun. Si vous avez l’intention de vous lancer dans cette aventure, voici d’abord cinq points à considérer :

1. Rester droit devant la critique

Animer des réseaux sociaux demande beaucoup de tact. Selon l’organisation où vous travaillez, vous risquez d’avoir à répondre à un certain nombre de commentaires négatifs. Il faut beaucoup de doigté pour trouver le ton et les mots justes, surtout que plusieurs de ces situations se déroulent aux yeux de tous : autres abonnés, collègues, et surtout patrons. Vous devrez par conséquent faire appel au spécialiste des relations publiques ou au politicien en vous pour y faire face. Si les plaintes et commentaires négatifs sont généralement formulés dans le respect, certains sont carrément des insultes à l’endroit de votre organisation. Même si vous travaillerez généralement dans l’anonymat et que ces insultes ne vous sont pas personnellement destinées, il vous faudra tout de même les gérer.

2. Un travail scruté à la loupe

En tant que gestionnaire de communautés, le fruit de votre travail est on ne peut plus exposé aux yeux de tous. Plusieurs  gestionnaires et collègues suivent les réseaux que vous animez. Dans ce contexte, ne vous attendez pas à ce que vos fautes de français ou erreurs dans un hyperlien passent  inaperçues. Attendez vous aussi aux commentaires du genre : « j’ai vu sur une autre page Facebook un truc qui semble intéressant, pourquoi ne l’as-tu pas essayé?».

3. Oubliez le 8 à 4

Il est de plus en plus difficile de faire du 8 à 4 quand on gère les réseaux sociaux. Alors que vous quittez le bureau en fin de journée, c’est à ce moment que plusieurs abonnés commencent à être actifs. Un commentaire déplacé écrit le vendredi à 17h30 ne peut rester sans réponse toute la fin de semaine. De plus, les abonnés à des outils comme Twitter s’attendent de plus en plus à y trouver de l’information en temps réel.

En savoir plus

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s